Test d’infiltrométrie en cours de chantier

La Réglementation Thermique 2012 impose une valeur de perméabilité à l’air :

  • Pour une maison individuelle cette valeur doit être égale ou < à 0.6m3/(h.m²).
  • Pour des logements collectifs, elle doit être égale ou < à 1m3/(h.m²).

L’objectif du test était de vérifier le niveau de perméabilité à l’air en cours de chantier, après la mise en oeuvre d’un revêtement technique (Aeroblue). Ce revêtement permet d’améliorer la performance de l’étanchéité à l’air du projet. Ce test intermédiaire n’est pas une obligation, mais il permet de fournir un rapport sur les fuites présentes à la fin du gros oeuvre.

Le niveau de perméabilité obtenu en cours de chantier au moment du mesurage était de 0.8. La détection des fuites a permis d’identifier un certain nombre de dysfonctionnements.  Ces problèmes auraient été beaucoup plus difficiles à traiter une fois le second oeuvre réalisé et auraient engendré des dépenses supplémentaires importantes. Un test pour des économies sur le chantier :-)

Quelques rappels concernant les fondamentaux de la RT2012

Le bâtiment est le secteur le plus gros consommateur d’énergie en France : il représente 42 % de l’énergie finale totale et génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). Cette consommation pèse lourd sur les dépenses des ménages et le bilan énergétique de la France. Elle présente des impacts significatifs sur le climat. Depuis la mise en place de la première réglementation thermique (1974) et ce avant 2012, la consommation énergétique des constructions neuves avait été divisée par 2. Le Grenelle de l’Environnement a divisé cet objectif de consommation à nouveau par 3 grâce à la réglementation thermique RT 2012. Le plafond de consommation énergétique de 50 kWhep/m²an (calcul en énergie primaire) est devenu la référence dans la construction neuve. La RT2012 a permis de s’engager sur le chemin de bâtiments toujours plus performants. En 2020, une nouvelle réglementation énergétique et environnementale doit voir le jour.

Points clés de la réglementation RT2012

La réglementation thermique 2012 comporte 3 exigences de résultats qui concernent :

  • Les besoins bioclimatiques du bâti (Bbiomax) ;
  • La consommation d’énergie primaire (Cepmax) ;
  • Le confort en été (Ticréf).

La réglementation comporte également des exigences de moyens (étanchéité, surface vitrée, affichage des consommations d’énergie, etc.) et des garde-fous de performance (traitement des ponts thermiques).

Retrouvez toutes les informations concernant la RT2012 sur le site du ministères concerné

Vous avez un projet de test d’étanchéité à l’air à Marseille, contactez-nous