Test de perméabilité à l’air – Logement collectif Marseille (13)

Réalisation de tests de perméabilité à l’air RT2012, obligatoire sur des appartements dans un immeuble à Marseille (13).

Dans le cadre d’un contrôle de logements collectifs, il est nécessaire de vérifier  le type de procédure à mettre en oeuvre pour la réalisation du test. Dans ce cadre de test d’étanchéité à l’air d’un bâtiment à usage résidentiel collectif, c’est à l’opérateur de décider du choix d’implantation du système de mesure, en fonction de l’appareillage utilisé et des conditions in situ. Ce choix est à préciser dans le rapport de mesure.

A défaut de mesurer chaque entité, une règle d’échantillonnage précise est à appliquer. Cette règle propose de déterminer les entités présumées défavorables du point de vue de la performance d’étanchéité à l’air. Lorsque cette règle ne peut pas être appliquée, la justification doit en être fournie et une autre règle assurant une représentativité au moins équivalente doit être proposée.

  • Pour tout ensemble inférieur ou égal à 30 logements, la perméabilité de 3 logements est mesurée.
  • Pour tout ensemble supérieur à 30 logements : la perméabilité de 6 logements est mesurée.

De plus, on vérifie que les 3 ou 6 logements sont répartis aux niveaux extrêmes, et un au moins en niveau intermédiaire.

Pour passer des résultats des mesures individuelles du débit de fuite à travers l’enveloppe des logements de l’échantillonnage, à une valeur calculée de la perméabilité à l’air de l’enveloppe du bâtiment, une convention de calcul précise existe et a donc été mise en oeuvre

Les règles de mesure de la perméabilité à l’air du bâti sont définies par la norme NF EN iso 9972 et son guide d’application FD P50-784 de juillet 2016.

Dans notre cas, un échantillonnage a été réalisé et 3 appartements ont été mesurés. Vous avez un projet de test d’infiltrométrie pour un bâtiment collectif à usage résidentiel. Appuyez-vous sur l’expertise CEMIBA et contactez-nous.